Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Visiteurs

Recherche

Adoptez-nous !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Bonjour

Ce blog a été créé pour présenter les chiens et les chats à adopter.

Le refuge se situe RD643 59169 GOEULZIN (près de l'hôpital de Dechy)

les horaires sont : du lundi au vendredi de 11h à 12h et de 14h à 17h

les samedi et dimanche de 11h à 12h et de 13h à 17h (le dimanche étant exclusivement réservé à l'adoption - pas d'entrées ni sorties de pension, bénévolat ou promenades des chiens)

le refuge est fermé les jours fériés

Téléphone : 03-27-87-09-22

En "adoptions urgentes" vous y trouverez les photos et description de nos chiens âgés (plus de 6 ans) ou difficilement adoptables à cause d'un handicap ou d'une maladie.

A la rubrique "les chiens à adopter" vous y découvrirez les chiens qui sont depuis de longs mois au refuge et ceux qui n'ont pas eu la chance d'être adoptés.

Vous pouvez aussi découvrir nos chats à adopter et nos chatons qui sont parfois en famille d'accueil .

N'oublions pas nos NAC (nouveaux animaux de compagnie) eux-aussi à la recherche d'une famille.

Nous mettons en ligne également des vidéos de nos protégés.

Nous avons aussi décidé d'ouvrir notre blog aux autres associations de protection animale pour des cas très urgents ...Aide à Cani-Séniors et Aide aux autres associations .

Vous pouvez cliquer à gauche de l'écran sur les différentes rubriques "catégories" pour accéder directement à la rubrique  qui vous intéresse.

L'adoption d'un chien ou d'un chat ou d'un NAC est un acte réfléchi. C'est un très beau geste mais on peut aussi  rencontrer des problèmes qui peuvent être  résolus si on s'en donne la peine. Il faut savoir aussi accepter ses limites ! Ce n'est pas la peine d'adopter un Rottweiler si vous n'avez pas de "poigne", un dogue allemand si votre budget est limité, un malinois si vous êtes pantouflard. Un jeune labrador vous fera sans doute des dégâts et se calmera vers 2-3 ans. Un jeune chien doit s'éduquer et cela demande de l'investissement personnel et de la patience !  Souvent, nous voyons des retours d'adoption car le chien détruit, n'est pas propre, aboie, fait peur parce qu'il "domine", on travaille trop mais on s'en rend compte trop tard, on déménage... On a voulu adopter pour faire un beau geste mais cela ne suffit pas. A la fin, le chien retourne dans son box encore plus angoissé par ce nouvel abandon. Nous sommes contents de voir partir nos compagnons mais lorsqu'on nous les ramène, au bout de quelques jours ou semaines parce qu'ils ne sont pas encore propres, qu'ils font des dégâts, qu'ils fuguent, qu'ils sautent sur les gens, qu'ils sont jaloux sans chercher à comprendre les raisons et à essayer de trouver une solution, c'est toujours l'animal qui en pâtit et souffre.

16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 19:33

            

            

 

 

 

 

 

              Voici le témoignage de Belinda qui a accepté de parler du drame qu'elle a vécu avec son petit Jack acheté en animalerie. Elle avait craqué, comme beaucoup de gens,  pour une petite boule de poils en vitrine. Je la remercie d'avoir accepté que je diffuse son témoignage sur le site et de m'avoir permise de mettre les photos de Jack .

A gauche, JACK avait 3 mois      A droite, JACK quelques semaines avant son décès

"Jack venait d'une animalerie en Belgique. Nous avions craqué, en vitrine, pour un petit "boubou" , qui dans sa cage, buvait à un réservoir pour lapin. Il en avait gardé quelques séquelles et buvait constamment de façon anormale. Lorsque Jack a déclaré une toux des chenils extrêmement sévère, le dirigeant de l'animalerie nous a proposé de le remplacer et face à notre refus nous a proposé un sac de croquettes! Nous trouvions JACK très beau mais notre vétérinaire avait constaté que notre petite boule était couverte de puces et pelée au niveau des sourcils et du museau. A force de soins et d'attention, notre petit Jack a atteint l'âge de 9 mois et est devenu très beau. Le jour de mon anniversaire, il n'a plus pu se lever. Nous avons fait plusieurs vétérinaires pour tenter de trouver quel était le problème avec la fièvre qui ne diminuait pas et les souffrances qui s'aggravaient. Il est ensuite rentré en clinique et le diagnostic est tombé : forme très rare de méningite génétique et héréditaire. JACK n'a répondu à aucun traitement. La morphine ne calmait plus ses souffrances horribles et j'ai voulu arrêter son calvaire. Je suis restée avec lui jusqu'au bout. Jack est mort dans mes bras : il avait 9 mois. Je ne souhaite à personne de vivre cela! L'animalerie nous avait menti en nous disant que le chien venait d'une portée de gens du coin. En fait, les autres chiots étaient morts pendant le transport venant des pays de l'Est. Si je peux donner un conseil aux personnes qui pensent faire quelque chose de bien en adoptant dans une animalerie, c'est de s'enfuir en courant dans l'autre sens car en plus de la douleur morale que nous avons subie, le traitement de sa maladie nous a coûté des sommes faramineuses. Même si votre chien se porte bien, vous alimentez un commerce qui en tuera beaucoup d'autres. Je ne dis pas que je regrette car mon petit "Jack" était formidable. Ce que je regrette, c'est sa souffrance car il était mal né".
Belinda

Repost 0
Published by corinne bridoux - dans STOP au trafic des chiens et chats
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 17:10
Je ne me souviens plus beaucoup de l 'endroit
où je suis née. C'était très petit et sombre et les gens ne jouaient jamais avec nous. Je me souviens de maman et de son doux pelage, mais elle était souvent malade
et très maigre. Elle n'avait presque pas de lait pour moi
et mes frères et soeurs.

Je me souviens que beaucoup
d'eux décédaient ,ils me manquent tellement.
Je me rappelle bien le jour où j'ai été enlevé de ma maman. J'étais tellement triste et effrayée,
mes dents de lait commençaient à percer
et j'aurai dû rester chez ma maman.

Mais elle était tellement malade, et les gens
continuaient a dire qu'ils n'avaient pas d'argent
et qu'ils en avaient marre de la " pagaille " que faisaient
ma soeur et moi. Donc nous étions mises en cage
et transportées ailleurs. Seulement nous deux.

Nous nous sommes serrées tout près l'une de l'autre
et avions peur, mais encore une fois pas
de mains humaines pour nous caresser et nous aimer.

Tant d'endroits et bruits différents !
Nous sommes dans un magasin où
il y a beaucoup d'autre animaux !
Certain hurlent ! D'autre gémissent !
Ma soeur et moi
sommes enfermées dans une petite cage,
j'entends d'autres chiots.
Je vois des gens qui me regardent.

J'adore les petits enfants,
ils semblent tellement gentils et amusants,
comme ils aimeraient jouer avec moi !

Toute la journée nous restons enfermées
dans notre cage étroite, parfois les gens frappent sur la fenêtre et nous effrayent,
parfois on nous sort pour être présentées aux gens.
Certain sont gentils,
d'autres nous font mal. Nous entendons toujours,
"oh, comme elles sont gentilles ! "
"j'en veux une ! ",
mais on ne nous emmène pas.

Ma petite soeur est décédée cette nuit,
quand il faisait noir dans le magasin.
J'ai mis ma tête sur son doux pelage et je sentais la vie s'échapper de son petit corps tout mince.

J'avais entendu dire qu'elle était malade,
et que je pouvais être vendue avec " réduction "
pour que je sorte vite du magasin.
Je crois que mes gémissements étaient
les seuls signes de deuil
quand son petit corps a été enlevé
de la cage pour être jeté.

Aujourd'hui une famille est venue et ils m'ont achetée !
Quel jour heureux ! C'est une famille gentille,
ils me voulaient vraiment ! Ils ont acheté un plat
et de la nourriture et le petite fille me serrait dans les bras.
Je l'aime tellement !Papa et maman disent que
je suis un chiot adorable !Ils m'ont appelée "Ange ".

J'ai donner des petits bécots à mes nouveaux amis.
La famille me soigne bien,
ils sont gentils, doux et tendres.
Ils m'apprennent doucement et avec beaucoup
de patience ce que je peux faire, et ce qui est défendu,
ils me donnent de la nourriture adorable
et beaucoup d'amour ! La seule chose que je veux
c'est de leur faire plaisir.
J'aime beaucoup la petite fille
et j'adore jouer et courir avec elle.

Aujourd'hui nous sommes allés chez le vétérinaire.
C'est un endroit peu agréable et j'avais très peur.
On m'a donné quelques piqûres, mais ma meilleur copine,
la petite fille, me tenait si tendrement et m'assurait
que tout allait bien, donc je me suis calmée. Le vétérinaire a dû dire des mots tristes à ma famille,
car ils avaient le regard sombre.

J'entendais le vétérinaire dire des choses comme.
"il a un problème au coeur " et
"c'est à cause des gens qui élèvent sans réfléchir
et sans se soucier de la santé des animaux"
je ne sais pas ce que cela signifie mais ça m'attriste
de voir ma famille tellement malheureux,
mais elle continue malgré cela à m'aimer,
et je dois dire que c'est réciproque.

J'ai six mois maintenant, d'autres chiots de mon âge
sont très robustes et brusques,
j'aimerais tant être comme eux.

Mais il y a toujours cette douleur qui me fait peur de jouer
et peur de courir avec ma petite fille bien aimée,
j'ai des difficultés à respirer.

Je fais de mon mieux pour être un chiot bien fort,
mais c'est difficile. Ça me fait mal au coeur de voir
ma petite fille tellement triste, et d'entendre dire papa
et maman, "peut-être que son heure est arrivée ".
J'ai déjà été plusieurs fois chez le vétérinaire,
et les nouvelles ne sont jamais bonnes.

Ils parlent toujours de malformations congénitales.
Moi je ne veux que sentir les rayons de soleil,
courir, jouer et faire des câlins à ma famille.

La nuit passée était la plus dure, la douleur devient
de plus en plus atroce, je sais à peine me lever pour boire.
On m'a mis dans la voiture pour la dernière fois.

Tout le monde a du chagrin
et je ne comprends pas pourquoi ?
Ai-je été désobéissante ?
J'essaie d'être sage et gentille.
Qu'ai-je fais de mal ?
Oh, si seulement cette douleur pouvait disparaître !
Si je pouvais faire disparaître les larmes de la petite fille. J'essaie de m'étendre pour lécher sa petite main,
mais je ne peux que hurler de douleur.

La table chez le vétérinaire est froide.
J'ai tellement peur. Les gens me font tous des caresses,
ils pleurent et je sens leur larmes sur mon doux pelage.
Je sens leur amour, et leur chagrin.

Je lèche doucement leurs mains, même le vétérinaire ne semble pas être désagréable aujourd'hui.
Il est tendre et je sens un soulagement de mes douleurs.

La petite fille me tient doucement et je la remercie
pour tout son amour. Je sens une petite piqûre
dans ma patte avant, la douleur s'en va et je sens
la paix qui m'envahit. Je lèche doucement ces mains.
Ma vue devient trouble et comme dans un rêve
je vois ma maman et mes frères et soeurs,
dans le lointain dans un espace vert.
Ils me disent que là il n'y a pas de douleur,
seulement paix et bonheur.

Je dis adieu à ma famille de la seule façon que je connaisse,
en agitant légèrement ma queue
et en poussant doucement avec mon nez.

J'avais espéré de pouvoir passer avec eux beaucoup,
beaucoup d'années, mais le sort en a décidé autrement.
" Voyez vous ", disait le vétérinaire,
" les chiots vendus dans les animaleries ne viennent pas d'éleveurs ayant le sens des responsabilités "
La douleur s'est arrêtée maintenant et je sais
que ça prendra des années avant que je ne revoie
ma famille bien aimée.

Si seulement cela avait été autrement...
Repost 0
Published by corinne bridoux - dans STOP au trafic des chiens et chats
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 17:05
Dites STOP AU TRAFIC de chiens !



Arrêtez d'engraisser les vendeurs ou revendeurs de chiens sous prétexte de faire quelques économies !

En premier lieu, n'achetez pas de chien en animalerie ! La plupart des chiens vendus en animalerie proviennent des pays de l'Est, mais pas d'élevages sérieux. Ces chiots sont élevés en batterie, retirés beaucoup trop tôt à leur mère (pas encore sevrés et surtout pas du tout sociabilisés). Ils font 2000 km pour arriver dans les animaleries dans des conditions de transport insalubres et insupportables ; c'est pour cela que beaucoup meurent avant d'arriver derrière les vitrines des magasins. Pour les survivants, la situation n'est pas meilleure : en effet, la plupart de ces chiots n'ont pas été vaccinés ni vermifugés correctement, ils sont donc le plus souvent malades, voire mourants. Pour les chiots qui survivent à tout ceci, ils vous causeront des problèmes car en effet, leur absence de sociabilisation dans leur jeune âge pourra les rendre agressifs et il est très difficile, même avec l'aide d'un vétérinaire comportementaliste, de " récupérer " un chien sain d'esprit après un tel traitement. De plus, le pedigree des chiots vendus en animalerie est généralement faux, trafiqué, y compris leur date de naissance. Ces chiots arrivent la plupart du temps dans les animaleries belges (la Belgique est la plaque tournante du trafic de chiens), ils sont vendus sur place, mais aussi vendus à des professionnels ou amateurs de tous pays venant " faire leurs courses " et profiter des " soldes " proposées par les animaleries belges pour ensuite revendre les chiots et en tirer un profit non négligeable en faisant passer les chiots pour leur production propre. Si vous tenez à avoir un chien provenant des pays de l'Est, adressez-vous directement à de vrais éleveurs car il y en a dans ces pays, aussi bien en Pologne, qu'en Hongrie, Tchéquie, etc...

Si les chiots vendus en animalerie ne proviennent pas du trafic avec les pays de l'Est, ils proviennent souvent d'élevages occasionnels, amateurs ou professionnels n'arrivant pas à vendre les chiots car ils sont parfois non conformes au standard de leur race ; les éleveurs ne voulant pas mettre leur " réputation " en péril, préfèrent vendre leurs chiots aux animaleries au rabais (tout argent est bon à prendre…) plutôt que de les donner ou les vendre après stérilisation.

Plusieurs reportages télévisés ou dans la presse écrite ont été réalisés à ce sujet. Plusieurs associations de défense des animaux se battent pour empêcher la vente de chiens en animalerie et le message commence à passer doucement… Il faut les aider ! Diffusez le message autour de vous.

Bien entendu, toutes les animaleries ne sont pas véreuses : c'est comme pour tout, il y a des bons et des mauvais. Mais les bonnes animaleries pourront survivre sans vendre de chiots ! Un chien est un être vivant, et les animaux vivants, ça ne s'achète pas en magasin comme un vulgaire morceau de viande !
Repost 0
Published by corinne bridoux - dans STOP au trafic des chiens et chats