Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

Recherche

Adoptez-nous !

 

Bonjour

Ce blog a été créé pour présenter les chiens et les chats à adopter. le blog Adoptionspadouai  (Adoptions Protection Animale Douai ) a été créé par la SAPAD (Société autonome de Protection des Animaux du Douaisis ), association de loi 1901, affiliée à la Confédération Nationale des sociétés de protection des animaux de France et des pays d'expression française.

Le refuge communautaire LE LAPIN DES CHAMPS se situe RD643 59169 GOEULZIN (près de l'hôpital de Dechy)

les horaires sont : du lundi au  samedi de 13h30 à 17h00

le refuge est fermé le dimanche et les jours fériés.

Téléphone : 03-27-87-09-22

Nous avons aussi un service de gardiennage (chiens et chats) ouvert toute l'année. Attention, pour les périodes de vacances scolaires (surtout l'été), il est nécessaire de réserver à l'avance.

Depuis le 1er janvier 2018, le refuge ne fait plus office de "fourrière". Celle-ci est devenue un service de la CAD (communauté d'agglomération du douaisis).

 

L'adoption d'un chien ou d'un chat ou d'un NAC est un acte réfléchi. C'est un très beau geste mais on peut aussi  rencontrer des problèmes qui peuvent être  résolus si on s'en donne la peine. Il faut savoir aussi accepter ses limites ! Ce n'est pas la peine d'adopter un Rottweiler si vous n'avez pas de "poigne", un dogue allemand si votre budget est limité, un malinois si vous êtes pantouflard. Un jeune labrador vous fera sans doute des dégâts et se calmera vers 2-3 ans. Un jeune chien doit s'éduquer et cela demande de l'investissement personnel et de la patience !  Souvent, nous voyons des retours d'adoption car le chien détruit, n'est pas propre, aboie, fait peur parce qu'il "domine", on travaille trop mais on s'en rend compte trop tard, on déménage... On a voulu adopter pour faire un beau geste mais cela ne suffit pas. A la fin, le chien retourne dans son box encore plus angoissé par ce nouvel abandon. Nous sommes contents de voir partir nos compagnons mais lorsqu'on nous les ramène, au bout de quelques jours ou semaines parce qu'ils ne sont pas encore propres, qu'ils font des dégâts, qu'ils fuguent, qu'ils sautent sur les gens, qu'ils sont jaloux sans chercher à comprendre les raisons et à essayer de trouver une solution, c'est toujours l'animal qui en pâtit et souffre.

13 juillet 2018 5 13 /07 /juillet /2018 11:24

Publiée par Corinne Bridoux Doyen sur Samedi 14 juillet 2018

Lettre à tous ceux qui ne stérilisent pas leurs chats et surtout les laissent se reproduire sous prétexte qu'une chatte doit connaître les joies de la maternité, qu'un mâle doit faire preuve de virilité, que c'est beau une naissance de chatons, que c'est mignon de les voir ouvrir les yeux, grandir, jouer entre eux , gambader.....Lettre à ceux qui savent mieux que les autres "placer" les bébés de leur chatte via un site en ligne de petites annonces ou par les diverses pages de dons et de braderie pullulant sur Facebook entre autres ...bien sûr sans identification, sans vaccins, sans contrat de cession....ou qui vendent des chatons aux poils gris pour des chartreux ou croisés chartreux, des poils mi-longs pour des maine-coon ou norvégiens...Voilà l'avenir de la plupart des chatons : ils continueront à se reproduire car autant continuer sur la lancée et gagner de l'argent en vendant des chatons "racés" ..une fois l'amusement des premiers mois passés et à l'approche des vacances, un déménagement, l'arrivée d'un bébé, une séparation, une soudaine allergie : hop à la rue ou de nouveau mis en ligne sur un site et dans le meilleur des cas abandonnés dans un refuge ou confiés à une association souvent débordés...

Cette petite chatonne  âgée d'un mois et demi a été trouvée, déshydratée, très maigre, souffrant d'un coryza, couverte de puces et ramenée vendredi chez un vétérinaire qui a assuré les premiers soins . Elle a trouvé une famille d'accueil en urgence car le cabinet fermait ses portes pour le week-end.Elle est au chaud, soignée, nourrie , chouchoutée et se bat pour vivre mais combien d'autres n'ont pas eu cette chance ? Les refuges et associations ne peuvent pas toujours accueillir ...par manque de places (quarantaine oblige) et de moyens financiers..Les fourrières sont saturées...Il n'y a qu'un moyen de combattre cela : stériliser ! Il y aura toujours des irresponsables et on aura toujours des chatons et chats "de gouttière" à l'adoption pour ceux qui s'inquiètent de leur disparition suite à une stérilisation massive mais on trouvera sans doute moins de chatons et adultes abandonnés  en train d'agoniser de faim et de soif, de maladies, d'actes de tortures ...

Partager cet article
Repost0
Published by corinne bridoux - dans Les chats à adopter